Nous suivre

Extrait du cours du 16.01.24

Ce n’est pas une coïncidence.

Toutes les grandes figures masculines de la Torah étaient des bergers. Tous les sauveurs du Am Israël (tels que Moché ou David) exerçaient cette profession de bergers.
S’occuper de troupeaux était-il le métier en vogue de l’époque ? Sûrement pas !
En réalité, derrière ce métier se cache un secret : il s’agit du secret de la réparation. En effet, les troupeaux correspondent au règne animal. Quant à l’herbe dont ils se nourrissent, celle-ci correspond au règne végétal qui, lui-même, tire sa vitalité du règne minéral.
Le berger élève les éléments de la nature : le règne minéral est élevé vers le règne végétal, qui lui-même est élevé vers le règne animal qui lui-même s’élève vers l’humain (par l’alimentation).
C’est ainsi que derrière une profession extérieurement simple se cache un Tikoun de grande ampleur.
Rabenou explique que chaque berger a même une mélodie lui permettant de faire ces Tikounim.
D’ailleurs, chaque Torah du Likoutey Moharan détient une danse et une mélodie.
Si nous sommes là, c’est que nous avons entendu des bribes de cette mélodie et que celle-ci a fait fondre notre cœur.
Rabenou disait même que s’il révélait une seule mélodie de son œuvre, le monde entier allait se languir d’Hachem, même les animaux !
A présent, il est aisé de comprendre la raison pour laquelle il existe de nombreux musiciens dans Breslev !

breslev.fr 2022 - Tout droit réservé - Created by Liglosh

× Whatsapp Breslev.fr