"Remonter jusqu'à l'origine de notre âme"

Dans ta grande bonté, notre D.ieu, Tu nous as gratifié du don de la Thora et nous avons tous dit d’une seule voix « Naassé Venichma », nous ferons et nous comprendrons. Nous avons précédé la Emouna à la compréhension. Nous avons accepté tout d’abord de vivre et d’incarner notre histoire, et de la comprendre seulement après. Car l’homme ne peut comprendre que s’il vit la chose, comme il est écrit : « Ne juge pas ton prochain jusqu’à ce que tu te trouves à sa place » car tu ne pourras le comprendre que si tu vis ce qu’il vit, que si tu t’incarnes dans sa situation.
Maître du monde, aide-moi à te servir avec simplicité et Emouna, que je puisse accomplir Tes Mitsvot avec joie et authenticité, que grâce à tous ces outils saints que Tu me donnes, je puisse atteindre la réalisation parfaite du personnage que je dois être et c’est alors que je comprendrai ce qui était caché de moi.
Qu’en aucun cas je ne veuille faire précéder la compréhension à l’action comme ce fut le cas pour le premier homme qui voulut accéder au savoir avant le pouvoir. Car le serpent avait fait miroiter à leurs yeux le goût de la toute-puissance en leur faisant croire que D.ieu avait créé le monde en goûtant du fruit de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Il leur certifia qu’eux aussi seraient aptes à créer des mondes s’ils mangeaient le fruit défendu.
La connaissance a ce côté dangereux de gonfler l’ego de l’homme et de lui faire croire que tout lui est permis, ce qui représente le plus grand filet de l’orgueil.
Or, il fallait de la patience et de la soumission, nous le voyons dans le Conte des Fils échangés, ce n’est que lorsque le vrai fils du roi s’installa sur son trône et incarna son vrai personnage, qu’il compris qui il était et le pourquoi de toute son histoire.
Que je puisse me renforcer dans la patience et la Emouna et ainsi je comprendrai au moment voulu ce que je dois comprendre en accord avec Ta volonté.
Il est vrai que les valeurs ont été inversées depuis le départ et que notre vue conçoit tout d’abord l’inversement des choses, comme on le voit matériellement avec le système oculaire. L’œil saisit l’objet à l’envers et c’est dans le cerveau que l’image se renverse à l’endroit, pour peu que nous ayons un cerveau normal. Et bien, la Nechama suit le même processus, en venant au monde, elle doit passer par le « Eikhalé atmourot » qui représente la Salle des Inversements. Plus une Nechama sera élevée, plus sa venue se présentera sous une forme contraire à sa grandeur, comme ce fut le cas pour beaucoup de Tsadikim en ne citant que le roi David dont l’origine remonte à Sodome et qui naquit dans des conditions apparemment douteuses et vécut une vie de persécution alors qu’il contenait l’étincelle du Macchiah.
Préserve-nous notre Dieu miséricordieux des inversements vers lesquels nous sommes attirés et qui fait que nous restons dans des erreurs qui perturbent notre conscience. Que nous ayons le mérite de voir les choses avec proportions et objectivité.
Que nous soyons inspirés par des personnages comme Mordehai et Esther qui sont remontés à l’origine de leur Nechama et réalisèrent un éveil pour toutes les générations.
Que le fait d’entendre des histoires de Tsadikim éveillés nous permettent de nous éveiller de notre sommeil profond pour pouvoir remettre à l’endroit toutes les valeurs inversées et te servir dans la plus grande intégrité.

Inspirée du cours du rav Avraham Ifrah: « Remonter jusqu’à l’origine de notre âme » https://youtu.be/0pSA5GaRSb0

Rabbanite Esther Ifrah