Et vous ne vous marierez pas avec les membres de votre famille proche

« Et vous ne vous marierez pas avec les membres de votre famille proche » Likoute Alakhot – Thora 56
Dans Ta sainte Thora notre D.ieu, Tu nous as interdit les mariages en famille car, le dit Rabbi Nathan dans le Likouté Alakhot, la vitalité vient du rapprochement des opposés, et c’est ce qui fait avancer le monde. On ne peut emmener la vitalité de l’union de gens qui sont trop semblables génétiquement.
Un homme est solaire, une femme est lunaire, et c’est bien parce qu’ils sont fondamentalement opposés qu’ils peuvent donner la vie à un autre être parfait dans sa constitution.
Dans Ta grande sagesse, Tu nous as créés à partir de quatre éléments qui n’ont pas de rapport entre eux et qui parfois sont totalement opposés, comme l’eau et le feu, et c’est de leur assemblage que vient la vie.
Que nous ayons le mérite de comprendre que la tolérance est la valeur la plus précieuse dans les rapports humains, car bien que Tu nous aies créé tous différents les uns des autres et parfois diamétralement opposés, Tu as justement exprimé ton désir à ce que nous vivions tous dans la fraternité. Il est vrai qu’il est très difficile d’accepter un point de vue qui est la controverse de ce que nous pensons, mais Tu as décidé que le Chalom était plus grand que la raison, et toi-même, à la création de l’homme, Tu as jeté la vérité à terre pour valoriser le Chalom. Car une vérité sans Chalom est une vérité des anges, et la vérité des anges est antagoniste à la vie.
Maitre du monde, que nous puissions travailler en nous ce penchant qui fait que nous voulons toujours avoir raison, que ce soit dans le domaine de l’étude, du Chalom Bait ou du commerce. Que nous puissions respecter Ta volonté qui désire à ce que nous mettions de coté nos intérêts pour faire prévaloir la solidarité.
Que nous ne soyons pas de l’assemblée de Korah qui voulut avoir raison à tous prix et qui fut englouti dans les profondeurs de la terre, et même si son point de vue était logique, le Chalom est bien plus grand que la raison. Plus on accepte la différence et plus la tolérance nous apprend la vie et la facilite.
« Je n’ai trouvé de meilleur récipient pour la bénédiction que le Chalom » car la paix appelle la prospérité. Si l’union de deux extrêmes opposés emmène la vie, que serait l’union de milliards de personnes opposées qui se respecteraient tout en acceptant leurs différences et s’uniraient dans un projet commun, ne serait-ce que quelques minutes, quel profit retirerait le monde d’une telle unité !
Aide-nous notre Créateur miséricordieux à nous unir dans la paix, tout au moins à la synagogue, ou même au rassemblement annuel de Roch Hachana chez le Tsadik, car de cela dépend tellement de vitalité et de bénédictions pour le monde.
Parfois mon Dieu, Tu fais en sorte que nous soyons unis dans la panique, et Tu créé des situations difficiles comme des guerres afin que le bénéfice que nous retirerons de notre dévouement les uns pour les autres, soit mille fois plus bénéfique que la tranquillité. Nous le comprenons bien, mais nous n’en n’avons pas les forces ! Fais-nous cadeau de ce bénéfice de façon gratuite, pour l’amour du ciel !
Et parfois, nous nous aimons les uns les autres et nous vivons dans l’unité, mais les combats idéologiques des représentants du pouvoir font que nous sommes obligés de prendre position, et sans que nous le voulions, nous servons des causes opposées qui nous séparent les uns les autres.

Et parfois, nous nous renforçons dans la Emouna et le respect des Mitsvot, faisant Hessed les uns aux autres, mais les intérêts personnels des représentants du pouvoir religieux font que notre croyance et la « foi en les sages » nous perturbent et nous dressent les uns contre les autres sans trop savoir le fin mot de l’histoire. Le Baal Chem Tov n’avait-il pas pleuré lui-même un jour où il eut une vision des temps pré-messianiques où il voyait les disputes qu’engendreraient les rabbins dans le peuple, ce qui reculeraient l’avènement de Macchiah’ ?

Alors s’il te plait notre Roi miséricordieux, fais-nous cadeau de la paix sous toutes ses formes et Toi qui a unis

l’eau et le feu pour créer le ciel, unis toutes les énergies apparemment contraires de notre peuple et créé avec une terre sereine où il fait bon vivre ! Merci!

Inspirée du cours du rav Avraham Ifrah: « Et vous ne vous marierez pas avec les membres de votre famille proche  » https://youtu.be/dfRaF5IyOsA

 

Rabbanite Esther Ifrah