Amalek veut détruire la communication

« Karov Hachem lecol koréav lecol acher ikraouhou beemet » D.ieu est proche de ceux qui l’invoquent, de tous ceux qui l’invoquent avec authenticité.
C’est tellement merveilleux Hachem de voir ta mansuétude, comment Tu prêtes l’oreille à nos demandes, comment Tu trouves des solutions là où nous avons presque abandonné, là où nous n’avons plus d’espoir. Nous pensions que tout était perdu et par miracle, la situation se retourne de manière si extraordinairement orchestrée, que nous pourrions croire que c’est le cours normal des choses et nous continuons à vivre comme si de rien n’était. Avec quelle intelligence Tu conduis ton monde ! Et avec quelle humilité… Tu nous laisse croire à la loi des causes à effet pour conserver notre libre-arbitre alors que Tu accomplis des merveilles qui devraient nous l’enlever. Quelle leçon d’humilité que de voir comment Tu appliques ton Hessed dans la plus grande discrétion , et que Tu prodigues le bien, même au non-méritant, même à ceux qui se révoltent contre toi dans leur stupidité. Tu donnes à chacun sans compter, chaque jour et chaque instant, mais notre esprit nous porte à ne voir que ce qui nous manque, ce qui fait que nous sommes toujours dans la demande comme des enfants insatisfaits. Pardon pour notre ignorance ! Nous devrions te louer tout au long de la journée pour tes bontés immenses. Nous vivons une multitude de miracles tout au long de la journée, mais Tu as su si bien les envelopper dans les lois de la nature que ces miracles deviennent notre quotidien et que nous les vivons comme un dû. Si nous avions la bonne volonté de vouloir observer et réaliser la grandeur de ta providence en chaque chose, nous n’aurions pas le temps de faire autre chose que de te louer tout au long de la journée ! Alors grâce à un mot magique, ce peu qui en contient beaucoup, je te dis tout simplement Merci du fond du coeur!

Inspirée du cours du rav Avraham Ifrah: « Amalek veut détruire la communication » https://youtu.be/W_2dHy2uqFI

Rabbanite Esther Ifrah