Une Torah de vie se concrétise dans la matière! (05/07/18

Description du cours:

Pour la refoua shelema d’Hallel Sarah bat Caroline Léa Myriam
Et Sylvie Hassiba bat Phoebe. Et Tinok ben Sarah bat Rakel.

Le 22 tamouz a lieu la hiloula de Rabbi Levi Its’hak Bender zatsal.

Et voici sa surprenante histoire…

Avant de pouvoir vivre à Jérusalem, le Rav Levy Its’hak vécut en Europe de l’Est. Là, il y était recherché par les autorités d’URSS, et était même condamné à mort ! En effet, le rav était considéré comme un opposant au régime de par sa pratique de la Torah et des Mitsvot.

Un jour, le rav fut arrêté en compagnie de son ami proche, le Rav Rosen. À son arrestation, le mépris des autorités a son égard était tel qu’elles ne voulurent même pas gaspiller une balle afin de l’exécuter ! Elles se contenterent de l’envoyer à Kiev pour le faire assassiner.

La veille de son exécution, à ‘Hatsot, le Rav et son ami décidèrent de ne pas faire Tikoun Hatsot mais de privilégier les paroles de Emouna afin de se renforcer avant leur exécution.

Au lendemain, le rav et son ami entrèrent dans le bureau du commis à leur exécution. À leur immense surprise et soulagement, ils tombèrent sur le gendre d’un juif Breslev devenu communiste. Or, son beau-père lui avait fait tenir une promesse sur son lit de mort : faire un bienfait à un Breslever lorsque l’occasion se présenterait…

Le Rav et son ami furent immédiatement libérés et l’homme en question les aida même à rentrer en train…

Par la suite, les autorités eurent vent de cet acte, et exécuterent l’homme…