Un cœur de pierre rend muet! (11/09/19)

Description du cours:

Parler, quoi de plus banal, quoi de plus anodin. Pourtant, lorsqu’elle est chargée d’énergie positive, lorsqu’elle est connectée à l’arbre de vie, lorsqu’elle est liée à Hachem, la parole est une arme de construction massive. Une telle parole est semblable à une envoûtante mélodie capable de conquérir les cœurs, à l’image d’un charmeur de serpent qui ferait danser son animal. Ainsi est la parole du Tsadik. Cette dernière est tant chargée en énergies positives qu’elle touche notre âme dans ses tréfonds. Tel le serpent, celle-ci se réveille de sa torpeur, commence à se mouvoir pour finir par danser avec harmonie. Et une fois l’âme réveillée, c’est toute la vitalité de la personne qui la réinvestit à nouveau…
Écouter une parole du Tsadik, ou une parole chargée en spiritualité, c’est récupérer des étincelles de vitalité, c’est ”s’enfanter.” De plus, la parole de Rabbi Nahman nous connecte à la lettre de la Torah qui nous correspond, ce qui nous permet de renouer avec notre essence…quel jackpot !
C’est à la lumière de cet enseignement que nous pouvons comprendre les dires de Rav Avraham ben Rav Nahman, qui disait ” si seulement nous pouvions comprendre une parole profane de Rabbi Nahman même des milliers d’années après qu’elle fut dite ! ”
Mes amis, les paroles sont de puissantes armes. Celles-ci créent comme détruisent, rapprochent comme éloignent, régénèrent comme assassinent, ‘hass vechalom.
Chargeons nos dires en énergies divines, adressons des paroles d’encouragement à nos proches, investissons-nous en Hitbodedout, hâtons la venue du Machia’h !