Trouver son identité et sortir des clichés! (24/03/19)

Description du cours:

L’Homme est face à une urgente nécessité : celle de sans arrêt devoir se construire.

Dans ce but, celui-ci doit commencer par construire de solides fondations, qui lui serviront d’assises stables.
Parfois, cela implique la réalisation d’une tabula rasa. En d’autres termes, il faut parfois recommencer à zéro.

Souvent, ce besoin de renouveau, de ‘tout reprendre à zéro’, est consécutif à une épreuve, ou a pour corollaire une future épreuve.
Le pleurnichage est alors un écueil dans lequel nous devons nous garder de tomber. Il faut alors se raisonner : qui veut construire un nouvel édifice doit détruire les poutres avachies !
Et quelles sont-elles ?
Parfois, c’est notre image de nous-mêmes qui passe au ravalement : nous vivions sous des masques. Parfois, ce sont nos fréquentations qui sont renouvelées. Tout doit disparaître, sans souci et sans remord.

Pour quelle raison la Torah nous enjoint-elle de ” quitter nos parents ” en vue du mariage ?
Parce que nous devons à présent nous construire au travers du prisme d’une épouse. L’image de nous-mêmes, que nos bien aimés parents nous ont véhiculée, doit laisser place à une autre image. Celle-ci est désormais véhiculée par l’épouse.

Cette recherche d’un souffle nouveau aboutit à de belles découvertes : celle du tsadik, d’Hachem et bien d’autres.