Tout le monde va être réparé (18/11/2018)

Description du cours:

Il est raconté au sujet de Rabbi Levy Its’hak de Berditchev zatsal qu’un chabat, il vit soudainement un juif réparer sa charrette au vu de tous. Le rav s’approcha et lui dit : «Aujourd’hui est un jour saint, celui du Chabat, le sais-tu.’’ Le juif répondit qu’il en était conscient.
Le Rabbi leva les yeux au ciel et s’adressa à Achem en ces termes :» Maître du monde, ce juif a le mérite de ne pas enfreindre la mitsva de ne pas mentir.’’

Telle est la force de la Hassidout, et particulièrement de Rabbi Nahman de Breslev : toujours exploiter le positif chez l’individu.

Lorsque ce point positif est connecté vers l’infini, c’est l’ensemble de l’individu qui peut être réparé et transformé en bien.

Grâce à son niveau de miséricorde poussé à son paroxysme, le Tsadik fait en sorte que les fautes ne deviennent plus un obstacle à la réparation de l’individu.
Non seulement les erreurs sont expiées, mais elles sont transformées en mérites.

La seule condition est la confiance dans le tsadik. Le seul pas à franchir est de se placer entre ses mains…

Tel est le destin du monde. Être réparé. Les plus réticents le seront également.

Il en va du sort des nations du monde également. Plus le Am Israël s’incluera dans le tsadik, plus le niveau de miséricorde sera grandi, plus les nations pourront s’inclure dans le Am Israël et être réparées à leur tour.

COURS AUDIO
La version audio n’est pas disponible pour le moment