Le regard de la vie ! (08/04/19)

Description du cours:

Johnny Halliday avait tort ! Même lorsque noir c’est noir, il y a toujours de l’espoir…

Les impasses n’existent pas. Les solutions demeurent là, sous nos yeux. Pourquoi ne les trouvons-nous pas forcément ? Car nous cherchons éperdument des solutions à nos problèmes sur de multiples terrains, quitte à parfois dépenser des sommes d’argent astronomiques, alors qu’il suffit de chercher les voies qui mènent vers la joie. La joie, telle est la potion magique aux problèmes. La joie a cette vertu de permettre de mettre en lumière les solutions aux problèmes.. Lorsque vous êtes joyeux, vous voyez le monde différemment. Pourtant, a t-il changé ? Non. Mais votre regard s’est élargi vers de nouveaux horizons… Ainsi, soyez joyeux et les solutions apparaîtront d’elles-mêmes, du fait de votre nouveau regard sur l’existence. C’est si simple que cela nous agace. Comment n’a t-on pas songé à ce si simple remède ? La délivrance se trouve toujours sous notre nez…

Alors, comment parvenir à la joie ? Rabbi Nahman ne disait-il pas que la joie est un effort car la tendance naturelle de l’homme est à la tristesse ? Si tel est le cas, comment y accéder ?

La musique est un excellent moyen afin d’accéder à la joie. La seule condition est qu’il s’agisse de mélodies joyeuses. En effet, la musique est susceptible de nous enliser dans le spleen. Écouter du blues, cela calme sur le moment car on sent que notre triste vécu est partagé. Mais puisque la musique a un pouvoir sur le cœur, ces paroles de désespoir s’implantent dans le cœur. Résultat : l’amertume en devient amplifiée…
Ainsi, il faut être vigilant et écouter des musiques joyeuses et animées par la foi et la crainte d’Hachem.

Ecoutez de la musique joyeuse chaque jour, quitte à vous forcer. Les bienfaits de la thérapie par la musique ne sont plus à démontrer. Si vous traversez une période difficile, celle-ci sera désormais éclairée sous un nouveau jour.
Savez-vous pourquoi les Breslevers chantent et dansent ? Ce n’est pas par insouciance, contrairement aux idées reçues. C’est justement par conscience de la difficulté de l’existence ! La vie est dure, dansons pour nous renforcer !
Le but : échapper au pire piège : celui qui consiste à se complaire dans la souffrance. Adieu la Cosette attitude !

Parfois, la tristesse est si intense que les ambiances festives agacent notre  »Baudelaire 2019 » et son spleen. Si, au cours d’une soirée, vous voyez un  »Baudelaire 2019 », saisissez-le de toutes vos forces et faites-le entrer dans la ronde ! Faites-le sautiller ! Réveillez-le de sa torpeur !

Extrait du cours du rav Avraham Ifrah du 8.4.19.

Fermer le menu
×
×

Panier

Pensons aux pauvres d’Israël pour Pessah

Pensons aux pauvres d’Israël pour

Pessah