Sortir de l’esclavage! (30/12/2018)

Description du cours:

Dans tout rapport humain, qu’il s’agisse d’un rapport amical ou autre, il est aisé d’abandonner une chose qui ne nous est chère que d’un point de vue matériel.
Par exemple, si mon conjoint n’aime pas les courgettes, il me sera généralement aisé de faire abstraction de cet ingrédient lors de nos repas. Ceci participe d’une dynamique de fusion avec mon conjoint.
Par contre, lorsqu’il s’agit d’éléments étant en rapport avec notre ego, avec notre intériorité, il nous est davantage pénible de laisser ceux-ci sur le bas côté. À partir du moment où la personnalité de l’individu est touchée, c’est une autre dimension qui entre en jeu.

Rabeinou explique que de la même manière que nous voulons fusionner avec le conjoint, nous devons fusionner avec Hachem et laisser de côté certaines choses pour parvenir à ce but, dont notre ego, même si cela est pénible.

C’est parfois la raison pour laquelle les couples qui se marient à un âge avancé rencontrent des difficultés.
Le temps passant, la personnalité des conjoints s’est affirmée. Elle s’est parfois articulée autour de principes qui leur sont chers et qui, désormais, font partie intégrante de leur être. Dès lors, plus le temps passe, plus ces principes se font légion. De ce fait, plus le temps passe, plus la probabilité qu’une difficulté devant remettre en question un aspect de leur personnalité survienne augmente. En conséquence, la difficulté pour renoncer à certains principes qui auraient rempli tout leur être augmente.

Fermer le menu
×
×

Panier