Sortir de la tromperie du mauvais penchant! (13/12/2018)

Description du cours:

L’exagération dans le bien comme l’exagération dans le mal aboutissent au même résultat : le mal s’en retrouve malheureusement nourri.

Lorsque vous servez Hachem, vous devez garder à l’esprit que vous demeurez une sorte de visiteur, qui étudie, qui s’adonne à la pratique des Mitsvot, mais qui ne se prévaut pas d’avoir acquis tel ou tel niveau de pratique. Gardez à l’esprit que vous n’avez rien acquis, que nous n’êtes qu’un visiteur, afin que le mauvais penchant ne vous entraîne pas vers la chute. En effet, celui-ci est capable de vous donner des forces surhumaines afin de vous surpasser en Torah et de vous dépasser jusqu’à vous faire outrepasser vos limites saines de pratique.

Afin de ne pas tomber dans quelconque excès, il va de soi que nous devons sécuriser notre vie. Pour cela, il est nécessaire de s’en référer à Hachem.

La pratique de l’Itbodedout permet de contrecarrer les effets néfastes de l’excès de zèle. Ces moments permettent d’être pris en charge par Hachem et d’annuler l’emprise du mauvais penchant. Pratiquer l’itbodedout, cela revient à soumettre à Hachem et à recevoir son conseil. C’est du consulting. La responsabilité en cas d’erreur revient au consultant. De la même manière, nous nous en référons à Hachem.