Se sensibiliser au Divin (02/03/20) deuxième partie

Description du cours:

Doucement mais sûrement, la famine de vitalité gagne du terrain. L’humanité entière prend conscience que travailler, manger, dormir et parfois partir passer un peu de bon temps en vacances, ce n’est pas la vie. L’humanité entière ressent cette famine de vitalité c’est-à-dire de sens à son existence. Même les non-juifs ont compris que la matérialité ne pouvait répondre, à elle seule, à tous leurs besoins ! Même nos jeunes, qui sont les premiers touchés par la tentation des plaisirs, ont flairé l’arnaque. Ceux-ci ont troqué leurs jeux contre des expériences davantage spirituelles. Il est extrêmement rare de croiser le chemin d’une personne qui n’est pas en quête de sens, de vitalité et de spiritualité.
Cette famine pousse l’humanité à la recherche de la vérité. Et lorsque la recherche pointe à l’horizon, la trouvaille n’est pas bien loin ! Et quelle trouvaille ! Celle du tsadik, celle du berger qui va reconduire ses brebis ” à la maison ” ! Les textes des Neviim (prophètes) l’affirment : à la fin des temps, la faim de spiritualité sera proportionnelle à la profusion matérielle et les mouvements de Techouva seront nombreux !
Adieu les rêves américains, chalom les doux rêves sur Jérusalem et Erets Israël !

Le Conte La princesse disparue en Chinois à diffuser:消失的公主 在回家的路上,我讲了一个引人深思的故事。 …

Gepostet von Centre Breslev am Donnerstag, 27. Februar 2020