Sauter à pieds joints dans la Emouna (24/03/20)

Description du cours:

Chaque jour, je reçois des centaines de messages de personnes anxieuses quant aux conséquences de l’épidémie et à l’incertitude qu’elle propage. Mes chers amis, pas d’angoisse ! Tout est dirigé suivant la volonté d’Hachem et il n’y a pas besoin de s’interroger quant à l’avenir.

Hachem a tout simplement voulu ” arrêter un peu la machine ” et ne laisser fonctionner que l’essentiel…
Les facultés sont fermées, ce n’est pas bien grave. Les facs, ça n’a jamais enseigné le métier. Les facs, ça a surtout enseigné des fakes. N’importe quel corps de métier vous dira que la majorité du savoir-faire a été apprise sur le tas et par l’expérience et que les matières enseignées n’avaient pas toujours de rapport avec la profession.

Focalisez-vous sur les aspects positifs, car les côtés négatifs, il y en aura toujours et notre esprit humain s’y focalisera toujours de lui-même !

Souvenez-vous que l’humanité et notre peuple a connu des temps bien plus difficiles : durant les guerres et les pogroms, nos ancêtres pouvaient à peine sortir sous peine d’être exécutés ! Les gens n’avaient pas de quoi se nourrir et, pire encore, ignoraient le sort de leur famille car les moyens de communication étaient moins développés.

BH, aujourd’hui, bien qu’isolés, nous avons la chance de pouvoir envoyer à nos proches des sourires par photos ou par vidéos. Nous pouvons les entendre et ce, dans la facilité la plus absolue.

Le beau printemps qui s’annonce nous offre de doux rayons de soleil qui caressent doucement notre visage et le chant des oiseaux envoûte notre âme chaque jour de plus belle…