S’attacher à la valeur de la vie (21/03/21)

Description du cours:

Prière rédigée par Esther Ifrah sur le cours.
Maître du monde, dans ta grande miséricorde Tu nous as donné la fête de Pessah pour nous rappeler de notre servitude en Égypte où nous sommes restés 210 ans sous le joug de Pharaon à l’époque où ce pays représentait l’apothéose de toutes les passions de ce monde. Dans ta grande bonté Tu nous a envoyé notre berger Moché Rabénou pour nous affranchir des chaînes de la soumission sans qui nous aurions été oubliés au plus profond des abîmes jusqu’à présent . C’est pour cela qu’il nous incombe de te remercier deux fois par jour pour ce grand miracle dont Tu nous as fait bénéficier grâce à lui. Et Tu nous demandé de célébrer cette délivrance une fois par an en nous remémorant la sortie d’Égypte, en s’abstenant de manger du Hametz et en consommant la sainte Matsa que Rabbi Nahman considérait comme un morceau de divinité !
Comme Tu le sais, le temps est passé depuis, les vagues de l’exil sont passées sur nous, et aujourd’hui nous nous retrouvons dans une nouvelle Egypte avec un nouveau Pharaon qui nous tient par la nuque et appesantit sur nous le joug des fantasmes, que ce soit celui de la poursuite des honneurs, des passions ou de l’argent, ou même l’illusion de la sécurité sociale ou la peur de manquer. Tout ceci n’est que le résultat de la consommation du fruit de l’arbre de la Connaissance qui a donné la force à l’écorce de Aman Amalek qui vit de l’énergie née de nos fautes. Tu nous as justement ordonné d’effacer le souvenir d’Amalek, celui qui sème le doute sur ta bonté, chez tous ceux qui fléchissent le genou dans le renforcement des Mitsvot. Il suffit qu’ils ne voient plus le Tsadik quelques temps pour se tourner vers des forces occultes, représentées par le Veau d’Or, et les voilà coupés de leur source de vie. Mais dans ta bonté, Tu as précédé la solution au problème et Tu nous as donné la possibilité de se rattraper et de retrouver les sentiers de la vie en participant au Michkan du Tsadik, en y apportant une offre venant du coeur qui permettra de nous relier à la vitalité authentique, à l’Arbre de la Vie, comme il est écrit dans la Parachat Chekalim. Grâce au Tsadik de notre génération qui s’appelle Rabbi Nahman dont la valeur numérique du nom représente 148, à même titre que la farine que composent la Matsa, veuille nous délivrer des chaînes de cet exil si long et si pénible!
S’ensuivra la Parachat Zahor qui nous enjoint d’effacer le souvenir d’Amalek qui désire prendre dans ses filets tous les retardataires, ceux qui sont loin de la Emouna et qui croient en les charlatans qui veulent leur vendre une pseudo sécurité ou une pseudo santé pour quelques minutes de passion empoisonnée qui risquent de les entraîner dans l’enfer le plus noir. Sauve-nous, de grâce, de son venin, nous et tous ceux qui dépendent de nous. Et que nous puissions dire à haute voix que nous n’avons aucun lien avec toute cette comédie luciférienne.
Que grâce à la Parachat Para, nous puissions nous purifier de l’impureté de la mort tel que cela se passait à l’époque du Beth Amikdach alors qu’on faisait brûler ses cendres et que l’on aspergeait la personne qui avait eu contact à la mort. Que nous puissions vouloir la vie, que nous puissions goûter à l’arbre de Vie et nous séparer des passions aussi trompeuses qu’éphémères de ce monde. Que les dix doigts avec lesquels nous manipulons ce monde puissent être réparés grâce aux dix psaumes du Tikoun Aklali et soient reliés à leur source spirituelle qui sont les dix sphères de Kedoucha et nous permettent d’agir en ce monde à la manière du saint cordonnier qui avait le pouvoir de goûter les meilleurs saveurs dans son eau et son pain. Que notre simplicité et notre authenticité puissent nous élever au rang de serviteur d’Hachem comme Yaacov Avinou pour qui il est dit: « Et Yaacov était simplement authentique et étudiait dans la tente »
Que la Parachat Para puisse nous permettre d’atteindre la pureté de l’Alliance afin d’arriver au renouvellement de notre esprit, au Roch Hadash, représenté par la Parachat Ahodech.
Que ces 4 Parachiot qui représentent les 4 lettres de Ton saint Nom puissent réparer la Malkhout de Kedoucha et soumettre à jamais les 4 royaumes de l’Écorce et ainsi nous mériterons de nos jours , de voir la magnificence de Ta Royauté sur tous les mondes!