Le pouvoir c’est de retrouver sa véritable place! (17/04/19)

Description du cours:

Les articles de presse faisant part d’un étonnement général face aux résultats des élections par rapport aux prévisions des sondages sont légions. L’élection de Donald Trump, contre toute attente, en est l’exemple le plus probant. La réélection de Bibi également.
Et les sondeurs d’expliquer qu’aujourd’hui, les sondages perdent leur efficacité face à un phénomène nouveau. Lequel ? Celui d’après lequel le peuple ne vote plus pour un discours politique mais pour un candidat, une figure, une histoire. Aujourd’hui, les discours, nous n’y croyons plus. Les voix des électeurs font taire les voix des beaux discours. Pour quelle raison ? Le peuple a flairé le mensonge de la poudre aux yeux. On ne cherche plus le pouvoir politique, on cherche la sincérité, l’honnêteté, l’engagement personnel des candidats. Peu importe le programme politique, du moment que la vérité est là, nous sommes contentés. Nous ne choisissons pas le trajet du bâteau, mais plutôt le capitaine de celui-ci. Le mensonge, le peuple n’en veut plus. Le peuple veut de la vérité. Le peuple veut du Émet. C’est le paradoxe de la 50e porte d’impureté : nous n’avons jamais été aussi empêtrés dans l’impureté, pourtant, la sincérité, les valeurs, les messages de vérité, sont estimés.
À titre individuel, la quête de la vérité est identique. Chaque individu cherche à vivre une vie en corrélation avec son Émet pnimi, sa vérité intérieure. Et quoi de mieux que l’attachement au tsadik pour y parvenir ?

Fermer le menu
×
×

Panier

La lumière de Rabbi Chimon Bar Yohai vue par Rabbi Nahman!

Nous prions pour vous à Méron