Répondre à l’obscurité par la lumière (04-12- 19)

Description du cours:

Le mal n’a pas d’existence propre, il n’est que le corollaire de l’absence d’évidence du bien.

C’est la raison pour laquelle le sentiment de haine n’est que le résultat d’un manque d’évidence de bien. Souvent, il provient d’un manque de considération et de la sensation d’avoir été rejeté : ” si l’on me rejette, je rejette à mon tour. ”

Il est vrai que si la culture de la haine est chose aisée, celle-ci n’est pas garante d’une quelconque solution.

Lorsque les sentiments négatifs frappent à notre porte, une seule solution : se rendre à Ouman, redoubler d’Hitbodedout, s’investir davantage dans ‘Hatsot Layla et dans la lecture du Tikoun Haklali, c’est-à-dire déployer des efforts de connexion au Tsadik. En d’autres termes, il n’y a pas meilleure réponse à l’obscurité que la lumière.

Dès lors qu’une personne se lève à ‘Hatsot, s’adonne à la Hitbodedout, lit le Tikoun Haklali et se rend à Ouman, celle-ci est connectée au Tsadik et bénéficie d’un haut débit de connexion à Hachem.

Peu importe où elle se dirige, la lumière divine brille de mille feux à travers ses pas.

Conséquence : ses propos sont écoutés, ses paroles pénètrent les cœurs et sa présence est appréciée. En effet, la connexion au Tsadik l’alimente en énergie divine. Ses paroles s’imprègnent d’une mélodie divine, celle de la harpe de David.

Lorsque la personne dialogue avec ses pairs, ceux-ci entendent cette mélodie qui agit en pansement sur leur âme. C’est ainsi que certains affirment avec étonnement : ” Parler avec toi me fait du bien, et j’ignore pour quelle raison. ”