Reconstruction du temple. (05/07/2019)

Description du cours:

La première chose que Rabbi Nahman répare chez un individu, quelle est-elle ? S’agit-il de son manque de foi ? S’agit-il de son manque de pratique au sens de l’accomplissement des Mitsvot ?

La première chose que Rabbi Nahman répare est l’excès d’ego de l’individu.

L’un des élèves de Rabbi Nahman, du nom de Youdel, était préposé à la réalisation de Pidyon Nefesh (rachat de l’âme). Il s’agissait d’un homme empli de crainte du ciel et de sagesse, au sujet duquel il était dit qu’il parvenait à accomplir des miracles !

À ses débuts, lorsque celui-ci s’approcha de Rabbi Nahman, il demanda au tsadik de lui montrer la voie d’un bon service divin.
Que lui répondit ce dernier ?
”Sors d’abord de la terre”.

Quelle claque !

En effet, Rabbi Nahman avait pour habitude de rapprocher cet élève puis de l’éloigner, au point de presque le décourager !

Comment expliquer la réaction du Tsadik, qui avait pourtant un œil bienveillant sur chaque créature ?

D’une part, il faut préciser que Rabbi Youdel avait atteint un niveau de sainteté si élevé que le Tsadik pouvait lui adresser de telles paroles. D’autre part, le but du Tsadik était d’ôter le vêtement de superficialité qui habillait l’âme de ce brillant élève. Il s’agissait de ”passer en machine ” afin d’être bien propre.
L’ego, dans son aspect démesuré, fait écran à Hachem. De fait, celui-ci empêche de procéder à la connexion au divin.

Le Tsadik, dans sa bonté et sa générosité, nous lave de ces souillures malsaines (causées, entre autres, par notre façon virtuelle d’appréhender la vie) et nous purifie !