Problèmes de PARNASSA : Trouver sa place d’abord ! Thora 31 avec Rav Ifrah

Description du cours:

Les problèmes de parnassa viennent du fait que l’on est pas à notre place. 😁 Rejoignez-nous, parce qu’il est temps d’etre HEUREUX : http://bit.ly/breslev_ytube
⏬⏬⏬⏬⏬ DÉROULE-MOI EN CLIQUANT SUR “PLUS” ⏬⏬⏬⏬⏬

Pour resoudre cela : Une bonne parnassa en se mettant a sa place…

REGLE numero 1 :
La Tsedaka permet de dominer le système astral et de le faire tourner à notre avantage.
REGLE numero 1 :
La Tsedaka va contraindre les astres à nous délivrer ce qui nous revient bien que nous ne soyons pas à notre place.

La Tsedaka, Tzedaka, Tsedaqa ou Tzedaqa (prononcer Tzdaqa, en hébreu : צדקה) est le terme hébreu désignant dans le judaïsme le principe religieux de l’aumône. Le radical du mot est le même que dans le terme hébreu désignant la « justice » : צדק (prononcer « Tzèdèq »).

Le mot signifie « justice » ou « droiture ». De fait, les versets appelant à la « charité » s’inscrivent dans un contexte bien plus profond que la simple entraide.

Il existe huit niveaux de Tsedaka, selon la proximité entre le donateur et celui qui reçoit le don, que le don soit connu publiquement ou anonyme, qu’il soit fait de façon spontanée ou sollicitée, qu’il réponde partiellement aux besoins du pauvre ou qu’il lui permette l’autosubsistance (offrir du travail ou un partenariat) :

1. En preventif : donner du travail à une personne pauvre (ou lui avancer les fonds pour démarrer une affaire) de façon à ce qu’il ne dépende pas de la charité, étant donné qu’on est soi-même indépendant d’elle. Maïmonide résume ce principe par sa célèbre sentence[réf. nécessaire] : « Donne un poisson à un homme, il mangera un jour. Apprends-lui à pêcher, il mangera toute sa vie ».
Ce niveau est divisé en quatre sous-degrés :
1. Donner du travail à une personne pauvre.
2. Établir un partenariat avec lui (ceci est considéré comme inférieur, car le bénéficiaire de cette charité pourrait avoir l’impression qu’il n’y participe pas assez).
3. Faire un prêt.
4. Faire un don.
2. Donner la tsedaka anonymement à un récipiendaire inconnu.
3. Donner la tsedaka anonymement à un récipiendaire connu.
4. Donner la tsedaka publiquement à un récipiendaire inconnu.
5. Donner la tsedaka avant qu’on ne la demande.
6. Donner la tsedaka de façon adéquate après qu’on l’a demandée.
7. Donner de son plein gré, mais inadéquatement (trop peu).
8. Donner contre son gré.

LA CHAINE YOUTUBE DE BRESLEV.fr : QU”EST-CE QUE C’EST ?
👉 On vous montre comment changer de vie, améliorer votre quotidien, travailler vos émotions et réussir rapidement.

👍 Des conseils simples et si efficaces qu’ils changent la vie EN BIEN !

▶️ ABONNEZ-VOUS : Vous aurez accès à nos meilleurs conseils en video, chaque jour. Nous publions une nouvelle Thora du Rebbe tous les jours. http://bit.ly/breslev_aboYT

😊 C’est là que ça se passe ! http://www.Breslev.fr

Avraham Ifrah : J’enseigne la liberté !
J’aime ce que je fais parce que j’aide les gens à être plus heureux, plus libres et independants et à avoir une meilleure vie.
Non mais serieux, qu’est-ce que vous attendez ? http://bit.ly/breslev_ytube

★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★
Voici ce que nos abonnés disent de nous…
“Tous les hommes pensent que le bonheur se trouve au sommet de la montagne alors qu’il réside dans la façon de la gravir.”
Terence L.

“merci de nous mettre sur la voie avec des exemples très simples”
Michel S.

“Pour moi il n’y a que Les cours de Rav Ifrah et Rav Besançon, Hitbodedout, remercier sans arrêt D.ieu. penser positif, parler positif ,tikoun haclali,ouman,se renouveller,juger favorablement,apprécier les choses simples, être joyeux de ma vie..c’est la vérité des vérités. fini le foot,les films,la politique,la Tv,les journaux,les romans…..il n’y a que D.ieu grâce au conseils de Rabbi Nahman. Merci. un Noahide”
Aymeric M.

Merci Rav Ifrah pour enseigne cette sagesse des Tsadikims, ב״ה
Franc G.

Si le rien c’est tout qu’on a, et on le donne, c’est aussi important que toute la richesse du monde
Terence.

“Michel
L’amour c’est la lumière invisible et c’est dans cet amour que l’éternel ce révèle a ses enfants merci a vous”

vous nous donnez beaucoup d’espoir merci
Michel S.

Je vous découvre à l’instant : cours ancré dans la vie, la vraie ! Bravo ! Un puits sans fond telle est la génération du Machiàh !
Jean F.

“Se taire, c’est se mettre sous terre devant le leurre…”

“merci RAV pour cette conference
Marc L.”

Que de consolations vous m’amenez rav avraham merci infiniment.

Je ne suis pas d’accord sur tout mais neanmoins vos enseignement de kabbale sont magnifiques et tres puissants…
Aryeh

Jacqueline L.
je vous remercie pour tout l’espoir que vous donnez

Merci merci merci !
Nathalie C.
★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★★