Optimiser sa vie sans inquiétudes (01/03/20)

Description du cours:

Coronavirus : stop aux réprimandes !

L’une des propriétés du Émet Leamito, c’est l’envie de diffusion que celui-ci suscite lorsqu’on le découvre. Lorsque Rabbi Nathan découvrit le Émet Leamito, le premier réflexe qu’il eut fut de vouloir le diffuser, au point de presque vouloir courir les rues en scandant haut et fort : ” J’ai trouvé la vérité ! “.

A contrario, les élèves de Rabbi Akiva n’eurent pas ce même engouement pour le partage et la diffusion et malheureusement, leurs sorts fut celui que nous connaissons.

Ainsi, l’un des signes que nous avons trouvé le Émet Leamito est cette irrésistible envie de partage. Nos lèvres nous démangent et les plus timides d’entre nous se mettent soudainement à aller vers les autres sans recul et sans honte, au plus grand plaisir de chacun de nous !

Là où le Émet pur peut éloigner par sa rigueur, le Émet Leamito, lui, tisse les liens et ramène les plus éloignés.

Prenez l’exemple du coronavirus. Certains rabanim ont cru bon de crier dans des vidéos que cette pandémie est liée au fait que certains de nous parlent pendant la prière ou autres.
Qui est capable de supporter un tel Émet ? Admettons que cela soit vrai, qui est capable de changer son comportement après avoir essuyé un tel reproche ? Qui peut affirmer avoir déjà amélioré son attitude après avoir entendu des cris provenant d’une vidéo ? La Torah par la peur n’a jamais réveillé notre âme de sa torpeur, du moins sur une longue durée…

Rabbi Na’hman l’a dit haut et fort : “La techouva se fait uniquement dans la joie !”

Le Conte La princesse disparue en Chinois à diffuser:消失的公主 在回家的路上,我讲了一个引人深思的故事。 …

Gepostet von Centre Breslev am Donnerstag, 27. Februar 2020