Notre réussite attend notre vouloir (06/01/20)

Description du cours:

L’un des contes de Rabbi Na’hman s’intitule ” la princesse disparue ”. Le Tsadik y fait le récit des péripéties d’un homme à la recherche d’une princesse qui fut enlevée. Et peu nombreux sont les adjuvants à ce pauvre homme puisque, à tour de rôle, de nombreux personnages dissuadent l’homme dans sa quête : ” ce que tu cherches n’existe pas. Tu perds ton temps. ”

Nos sages expliquent que la princesse est assimilable au bonheur personnel. En d’autres termes, à l’image de ce conte, lors de notre quête vers notre identité et notre épanouissement personnel, nombreuses sont les personnes qui se dresseront et diront : “Ce que tu cherches, cela n’existe pas. Ce n’est même pas la peine d’essayer, c’est peine perdue. ”

Évidemment que cela n’existe pas encore, puisque c’est MON histoire personnelle, c’est MA réalisation de mon potentiel que je cherche à écrire !!

Nelson Mandela disait ” Cela semble toujours impossible jusqu’à ce qu’on le fasse ”.

Votre histoire, vous l’avez dans votre cœur, vous l’avez entrevu dans votre Hitbodedout, lors de votre levée de ‘Hatsot. Croyez-y !

Et, si certains vous attaquent sur le ‘comment’, dites-leur que cela relève du souci d’Hachem, pas du vôtre !
Impossible n’est pas vous !