Méfiez vous des fausses réussites. (16-05-018)

Description du cours:

Nous approchons de la fête de Shavouot. Shavouot, la fête du don de la Torah. Ah ce que c’est magnifique de fêter la réception du plus beau cadeau qu’on pouvait nous offrir, nous, peuple tout juste délivrés d’Égypte. Cette Torah qui nous accompagne depuis des siècles et qui est le gage de notre survie. Shavouot la met au centre de toutes les attentions. Pas de matsa, pas de Soucca. Juste la Torah. Magnifique, n’est-ce pas ?

Le don de la Torah a, en réalité, été une déception pour Achem.

Petit point ‘historique’. Nous étions sur les genoux de notre libération d’Égypte. Nous n’avons eu le temps de rien. Nous nous sommes enfuis en voleurs. Soyons réalistes. Nous n’avions pas envie de s’engager. 210 ans d’esclavage. On était fatigués. On ne voulait qu’être chouchoutés. Mais Achem en a voulu autrement. Il nous a contraint d’accepter la Torah. Il nous a fait accepter ses conditions. C’était pour notre bien, certes, mais nous n’étions pas prêts. En réalité, Matan Torah, c’est le clash entre Achem et le peuple juif. Nous avons dormi la veille, Achem est arrivé au Sinaï avant nous. Nous avons fait le veau d’or immédiatement après. Pas très fabuleux.
Shavouot est aussi appelée ‘mariage entre Achem et son peuple’. Nous y lisons même une Ketouba ! Mais le don de la torah, plus qu’un mariage d’amour, était un mariage de raison. Il était voué à l’échec. Notre tête était emplie de torah, mais notre cœur n’y était pas. Il était resté en Égypte. Nous n’étions pas prêts.
C’est pour cela que Moshe a cassé les tables. C’est aussi pour cette raison qu’Achem a fait le Michkane, résidence terrestre d’Achem, afin de rappeler au peuple sa présence parmi lui. Afin qu’il soit réconforté par la vision physique d’Achem.
Alors, le vrai mariage avec Achem, il s’est déroulé quand ? À Pourim. Comme le dit la Meguila d’Esther : ‘’ Kiymou Vekiblou’’. Les juifs ont appliqué la Torah et l’ont reçue.
La Torah ne doit pas être réceptionnée de façon intellectuelle. Elle doit être réceptionnée par le cœur. Un mariage, c’est avant tout des sentiments.
Le message de Shavouot est clair. Gardez vos masques. Gardez votre cinéma. Donnez à Achem votre cœur. Donnez à Achem quelques mitsvot, mais faites avec amour et attachement.