Ma place est la meilleure pour moi (05-05-20)

Description du cours:

” Les conditions dans lesquelles je me trouve ne me permettent pas de réaliser mon service divin. Je suis très occupé par la poursuite de mes obligations. ”

Erreur !

Les conditions dans lesquelles nous nous trouvons sont optimisées, sont ” sur mesure ” afin de servir Hachem !
Hachem nous a placés dans telle ou telle condition car c’est ainsi qu’il souhaite qu’on le serve. Des lors, dans l’éventualité où nous sommes dans l’impossibilité de réaliser une Mitsva précise, nous en avons toujours d’autres à portée de main !

De ce fait, il existe un principe fondamental qui est le suivant : Hachem attend de moi les choses que je suis en mesure d’accomplir. Comme disait Rabbi Zouché : “Après 120 ans, il ne me sera pas demandé pourquoi je n’ai pas été Moché Rabenou, mais pourquoi je n’ai pas été Rabbi Zouché ! ”

Ainsi, inutile de prétendre : ” Ah, si j’étais riche, si j’étais jeune, si j’étais en Israël, si j’étais marié, si j’étais… ”. Certes, certaines conditions paraissent idéales à nos yeux, mais elles sont souvent le fruit d’idées reçues ou de notre imagination.

Servons Hachem là où celui-ci nous a placés !
Acceptons la réalité dans laquelle nous nous trouvons et mettons-nous au travail conformément à ses conditions !

Bien évidemment, nous devons prier pour servir Hachem dans de meilleures conditions. Par exemple, un célibataire doit prier afin de trouver son Zivoug car cela lui permettra d’accomplir d’autres mitsvot et d’affiner son service divin. Mais en attendant d’être exaucés, servons Hachem là où nous nous trouvons, car telle est sa volonté.

A mesure du temps qui passe et de nos prières, les conditions de travail évoluent et nous servons Hachem avec davantage de facilité et davantage de bonnes conditions !

Par conséquent, pas d’excuse !