LOS ANGELES Famille AZEROUAL 11-11-018, R.Ifrah

Description du cours:

Les sages s’accordent tous pour affirmer que l’épreuve de la fin des temps réside dans la conservation de la emouna. Le message est clair : nous sommes et serons ancrés dans l’obscurité, tout laissera penser que ce monde baigne dans l’incompréhension et pourtant, nous devrons affirmer haut et fort que nous demeurons joyeux car nous avons la emouna.
En d’autres termes, nous devrons nous comporter comme des voyants dans un monde d’obscurité.

D’ailleurs, c’est déjà le cas.

Nombreux sont ceux qui se rendent à Ouman et affirment qu’il y a une compréhension indescriptible. Les mots manquent pour décrire la vérité car elle est obscurcie, voilée. ”Tu ne vois pas ?”, ”non, je ne vois pas.”
Pourtant, le plus simple des individus ressent une connexion incroyable sur la tombe de Rabeinou. Nombreux fondent en larmes. Pourtant, aucune émotion négative ne fait surface à ce moment-là ! Il faut goûter et comprendre. On ne peut pas décrire ce goût, il faut le vivre.

Dans notre génération, tout est virtuel. Tout passe par un internet, symbole même du virtuel.
Ce n’est pas anodin.
Achem souhaite nous faire comprendre que ce que nous voyons est illusoire. Logiquement, il n’y a pas de chances de réussir, ou de s’en sortir, etc. Logiquement, la réalité est parfois tragique. Le virtuel amène avec lui la emouna, et la emouna amène le miracle…

COURS AUDIO
La version audio n’est pas disponible pour le moment