L’offrande du pauvre, c’est son âme… Thora 49-111, Avraham Ifrah : www.Breslev.fr

Description du cours:

L’offrande du pauvre, c’est son âme… Un cours d’ Avraham Ifrah sur http://www.Breslev.fr
Nos Sages enseignent que l’offrande du pauvre (une poignée de farine) est précieuse aux yeux d’Hachem.
Le pauvre n’a pas les moyens d’apporter ni une vache, ni un bélier ou une brebis… Pas même un pigeon et c’est en fait son âme qu’il donne, car au niveau matériel il n’y a presque rien donc il n’y que du cœur.
Il n’a aucune satisfaction de l’ego car son acte est pratiquement nul mais en vouloir son acte est très élevé.
On raconte qu’un Breslever d’Ouman était très pauvre il n’avait pas de moyens pour se chauffer ni s’habiller convenablement.
Sa ceinture était de la paille mais il se levait tous les soirs à minuit et servait Hachem jusqu’au matin. Lorsqu’il décéda la communauté eu du mal à réunir un groupe de dix personnes pour l’enterrement voyant quelqu’un qui s’interrogeait sur la situation Rav Aharon Kiblitcher lui répondit le principal ce ne sont pas ceux qui accompagnent mais ceux qui vont l’accueillir et cela est certain qu’il aura un accueil de très haut niveau de l’autre côté.
(Likoutey Moharane 49 Leçon 111 20160707 1200.mp3)