Les secrets du mois de Chevat! (28/01/20)

Description du cours:

La fête de Tou Bichvat est également appelée ” fête des arbres ” en ce sens qu’elle marque la remontée de la sève dans les arbres, qui pourront, par la suite, fleurir et fructifier.

Il est intéressant de remarquer qu’il s’agit de mettre en avant le début, le commencement d’un processus, et non son aboutissement. Après tout, Tou Bichvat se célèbre davantage alors que les arbres sont dégarnis et les températures encore fraîches que par un beau soleil parmi des champs fleuris… L’épanouissement des terrains agricoles est davantage mis en valeur par la fête de Pessa’h que par celle de Tou Bichvat !

Ainsi, Tou Bichvat est l’unique fête mettant en valeur le potentiel qui réside dans une chose et non le résultat en lui-même.

En ce sens, Tou Bichvat est la fête de la emouna, de la confiance dans le développement positif et fructueux de chaque situation.

Arbre tout dégarni et tout asséché ! Tu vas arborer de belles fleurs et de beaux fruits, nous en sommes convaincus !

Cet enseignement est à appliquer à l’échelle du Klal Israël. Rabbi Na’hman nous enseigne une chose fondamentale : chaque personne a un potentiel extraordinaire. Laisse passer son hiver, laisse passer ses traumatismes du passé, ces moments un peu moins glorieux, et aie confiance : elle va offrir le meilleur d’elle-même et tout l’entourage pourra en profiter… Concentre-toi sur sa sève, sur le bien qui est dissimulé en celle-ci et laisse la magie du bien opérer…

D’ailleurs, l’homme est comparé à l’arbre… Coïncidence ? Sûrement pas