Les Contes de Rabbi Nahman: « L’infirme » cours n°39 (26/11/20)

Description du cours:

 » Chabat à la synagogue, dimanche à l’église…  »

Il avait commencé à fréquenter notre cercle de Breslevers après avoir rompu ses fiançailles et s’être senti brisé. Un jour, alors qu’il était l’un des nôtres depuis un certain temps, celui-ci décida de prendre conseil avec le rav au sujet d’une habitude qui le préoccupait. En effet, ce dernier se rendait à l’église arménienne en parallèle de notre groupe d’amis. C’est ainsi avec beaucoup de désappointement et de honte qu’il se confia au rav, qui lui répondit la chose suivante :  » Lorsque tu as envie de venir nous voir, viens. C’est tout. Tu es toujours le bienvenu.  »

Nous avons tous et toutes un  » dark side  », un côté obscur. Nous sommes tous empreints à des tentations, des mauvaises habitudes, des mauvaises façon d’agir et de réfléchir. Et oui, le mauvais penchant fait bien son travail ! En ayant ce côté obscur mais en observant tout de même torah et Mitsvot tout en étant convaincus qu’il s’agit là de la vérité, nous nous comportons en vrais fous. Ainsi, nous avons tous une part de folie en nous. Pourtant, gardons nous de commettre l’erreur de baisser les bras dans notre Avodat Hachem. Ayons conscience de notre folie, acceptons-la, et faisons tout pour nous désintoxiquer de celle-ci. Oui, nous sommes tous et toutes fous. 2000 ans de vie en l’absence du Beth Hamikdash ne restent pas sans conséquence ( l’offrande de sacrifices au Beth Hamikdash permettait d’expier nos fautes et d’être purs dans notre âme et notre corps)! De plus, évitons un deuxième écueil, celui de pointer du doigt les failles des autres et de leur adresser des reproches au sujet de leurs mauvaises conduites. Plutôt que de déraciner la folie, cette façon d’opérer rend les gens brimés et colériques. Or, il n’y a rien d’intéressant à rendre les fous…fous furieux !

Extrait du cours du rav Avraham Ifrah du 26.11.20.
#breslev #torah# #judaisme#