Les Contes de Rabbi Nahman: « L’infirme » cours n°36 (23/11/20)

Description du cours:

Il faut réussir ses études, trouver un travail qui rapporte suffisamment d’argent et soit exercé dans de bonnes conditions, rencontrer le bon conjoint, trouver une maison agréable, avoir des enfants, parvenir à les élever dans le droit chemin, trouver les bonnes écoles, réussir à maintenir une harmonie dans le foyer, avoir des amis …
La vie ne manque pas de défis à relever…

…et c’est tant mieux !

Sans ces innombrables challenges de l’existence, comment éprouver le besoin de se tourner vers Hachem ? Si tout nous était servi sur un plateau d’argent sans que nous n’ayons besoin de l’intervention divine, pourquoi devrions-nous s’adresser à papa ? On dit souvent que dans la vie, il faut apprendre à donner. Sachez qu’il faut aussi apprendre à recevoir ! Or, en s’adressant à Hachem et en priant afin qu’il subvienne à nos besoins, nous suscitons son aide, prenons conscience de celle-ci et révélons son existence dans le monde. Cela est valable pour nos besoins les plus signifiants comme pour les plus triviaux.
Rabbi Na’hman le disait à Rabbi Nathan : même pour un lacet de chaussure, un juif se doit de prier !
Par conséquent, ne dites pas  » tout le monde a des problèmes dans sa vie  », ne cultivez pas un sentiment de manque généralisé et permanent, mais voyez-y plutôt une invitation à la prière de chacun afin de révéler l’existence d’Hachem dans les moindres détails de nos vies !

Extrait du cours du rav Avraham Ifrah du 23.11.20.
#breslev #torah# #judaisme#