Les Contes de Rabbi Nahman: “L’infirme” cours n°25 (08/11/20)

Description du cours:

Yossef hatsadik, vendu en esclave et écroué. Moché Rabenou, traqué avant même de venir au monde, contraint de s’enfuir à Midyan et contesté par ses pairs. Rabbi Shimon Bar Yo’hay, recherché par les autorités. Rabbi Na’hman, traqué. Rabbi Nathan, persécuté. Il en est de même s’agissant du Ari Zal ou du Baal Chem Tov.
La vie d’un Tsadik qui révèle une nouvelle facette de la Torah n’est pas un long fleuve tranquille, quand bien même il y aurait du caroube à volonté. C’est qu’elle est loin, la route du soleil !
Lorsqu’on révèle une vérité inédite et socialement réfutée, lorsque le message remet en cause les normes pré-existantes, les voix s’élèvent… Il faut dire que dévoiler une nouvelle façon de vivre, ça dérange les consciences.
Deux options s’offrent alors : se taire et vivre avec la conscience lourde d’avoir privé le monde de notre fantastique découverte ou accepter les attaques et vivre une vie de rejeté, de bani, de outsider. La prouesse, c’est parvenir à exprimer le message novateur dans un langage accepté de tous.
À l’échelle individuelle, nous vivons tous ce dilemme à une moindre mesure. Crier notre vision de la vie ou se museler, de peur d’être mis à l’écart ?
À nous de révéler notre originalité sans vivre en marginal !

Extrait du cours du rav Avraham Ifrah du 8.11.20.

#breslev #torah# #judaisme#