Les Contes de Rabbi Nahman: “L’infirme” cours n°18 (28/10/20)

Description du cours:

cliquez sur le lien pour le début du cours: 0:07:38
La dérive des jeunes, pourquoi ?

Lorsque réside une entente entre le père et la mère, l’enfant a sensiblement moins de chance de se faire influencer par des protagonistes extérieurs et de s’écarter du droit chemin. Cela signifie que lorsque les parents vivent en harmonie, l’enfant va, certes, fréquenter des personnes à l’extérieur du cercle familial et expérimenter de nouvelles expériences, mais uniquement afin de chercher à enrichir les fondements de l’éducation qui lui ont été transmis par ses parents. Dès lors qu’un enfant quitte le droit chemin, c’est uniquement le signe qu’un élément s’est fragilisé au sein de sa cellule familiale. À défaut, pour quelle raison chercher ailleurs ? Ainsi, un enfant élevé par des parents qui s’entendent acquiert les outils nécessaires pour trouver son chemin et avancer de façon réussie. En réalité, les deux parents exercent une influence sur le cerveau de l’enfant. L’un alimente le cerveau gauche, l’autre le cerveau droit. Lorsque le chalom règne entre les époux, les deux hémisphères du cerveau fonctionnent en harmonie. L’hémisphère responsable du côté pratique communique avec l’hémisphère gérant le côté théorique. Conséquence : l’enfant n’a pas de manque, ni dans la façon de voir la réalité ni dans la façon de la vivre.
C’est ainsi que l’enfant fait utilisation des fondements de son éducation inculqués par ses parents, les enrichit davantage à l’âge adulte et finit par sublimer l’éducation reçue par ses géniteurs.
Vous voulez que votre enfant reste dans le droit chemin ? Conservez votre paix conjugale, aimez votre enfant et d’exprimez cet amour afin qu’il ne parte pas à la quête de cette affection à l’extérieur !

Extrait du cours du rav Avraham Ifrah du 28.10.20.