Les contes de Rabbi Nahman: » Le prince en pierres précieuses » cours n°4 (04/01/21)

Description du cours:

 » Cher Rav, alors que je demandai à Hachem ce que je pouvais faire afin de stopper la pandémie, une réponse m’est parvenue à l’esprit : prendre l’initiative de la récitation d’un Tikoun Haklali collectif. Peu importe l’emplacement géographique de chacun. L’essentiel : même prière, même heure, même intention. J’ignore comment réunir un maximum de personnes afin d’y parvenir. Pouvez-vous me venir en aide ?  »

Je ne connais pas cette personne mais, son idée étant brillante, j’adhère immédiatement. C’est ainsi qu’est fixée une lecture collective du Tikoun Haklali à samedi soir. Je me rendrai au Tsioun et lirai le Tikoun mot à mot pour que les personnes ayant des difficultés avec l’hébreu répétent derrière moi. Cela prendra le temps que cela prendra.

Chabat est fini. Je me rends au Tsioun et y installe mon matériel afin de démarrer le live.
Problème : de dizaines de personnes ont l’habitude de s’y réunir afin de procéder à un melavé malka musical. Comment entendrez-vous ma récitation du Tikoun avec ce fond sonore ? Afin de pouvoir me faire entendre, je demande poliment à l’organisateur du melavé malka de diminuer le son. Pas de réponse. Que faire ? Le bruit est intense, ma voix inaudible mais les internautes se sont réunis et il n’est pas question de rater l’aubaine de réciter un Tikoun Haklali d’une même voix. La seule solution : m’egosiller afin de me faire entendre par vous, chers fidèles. C’est ainsi que durant près d’une heure, je lis le Tikoun mot à mot, perdant ma voix, tandis que vous, répétez docilement après moi jusqu’au dernier mot. Nous l’avons fait !
Merci Hachem !
Quelle émotion !

Au-delà de la persévérance dont nous devons tous faire preuve dans l’accomplissement des Mitsvot, cette anecdote incarne à la perfection la façon dont nous devons exprimer notre emouna.

Tu peux faire quelque chose dans des conditions idéales ? Fais-le ! Les conditions ne sont pas idéales malgré le déploiement d’efforts pour y parvenir ? Aie confiance qu’Hachem orchestre la situation, laisse-Le diriger, passe en  » pilotage automatique  » et compose avec la réalité qu’Il a placée devant ton chemin. Fais avec les  » moyens du bord  » et reste joyeux !

Extrait du cours du rav Avraham Ifrah du 4.1.20.
#breslev # #Penséejuive# #contes#