Les Contes de Rabbi Nahman: “La Princesse disparue” cours n°43 (02/08/20)

Description du cours:

Un jour, Rabbi Na’hman adressa une parole surprenante à ses élèves : “Pourquoi ne me cherchez-vous pas ?” Déroutant, n’est-ce pas ? Ses disciples connaissaient leur maître, son enseignement, ses conseils. Ouman non plus ne leur était pas inconnue !
Le message est clair : on ne trouve pas le Tsadik, on ne trouve pas la Torah, on ne trouve pas Hachem. Trouver, c’est avoir perdu !
À ce titre, Rabbi Nathan rédigea de nombreuses prières afin d’avoir le mérite de connaître Rabbi Na’hman. Pourtant, il était son fidèle disciple et ne le quittait pas d’une semelle ! Ainsi, le principal ne réside pas dans la maîtrise (c’est une méprise !) mais dans la poursuite de la recherche, du chemin de la Torah. De même que les disciples ayant connu Rabbenou de son vivant n’en connurent qu’une facette, nous n’embrassons qu’une partie de l’enseignement du Tsadik et de la Torah en général. C’est la raison pour laquelle chaque venue à Ouman est une première, quand bien même on y aurait mis les pieds là veille ! Le Ouman d’aujourd’hui n’est pas le même que celui d’hier… Par conséquent, il est capital de ne jamais croire être arrivé à destination. Après tout, peut-on parvenir à appréhender l’infini ? Impossible ! Essayez de compter jusqu’à l’infini et faites-nous savoir lorsque vous aurez achevé votre tâche… C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Rabbi Na’hman commence ses contes par les termes : ” en chemin ”.
Pourquoi chercher ?
Plus nous chercherons, plus nous nous rapprocherons d’Hachem et plus les éléments se mettront à leurs places. À nous la délivrance finale ! Comment chercher ? Rien de plus simple : chaque prière, chaque ‘Hatsot, chaque hitbodedout, chaque Mitsva est un pas supplémentaire. En d’autres termes, chercher, c’est vouloir. Et, si les forces nous manquent, peu en importe la raison il est déjà louable de vouloir vouloir…

Extrait du cours du rav Avraham Ifrah du 2.8.20.
Abonne-toi !

Les Contes de Rabbi Nahman: "La Princesse disparue" cours n°43 (02/08/20)