Les Contes de Rabbi Nahman: “La Princesse disparue” cours n°41 (28/07/20)

Description du cours:

Rabbi Na’hman insista énormément sur l’importance de la Hitbodedout. Et pour cause. Il s’agit, sans aucun doute, du médicament de notre génération ! Explication : notre ère est marquée par une course contre la montre. Il s’agit de faire, et vite. Les réveils sont précipités, les trajets doivent s’effectuer rapidement, le travail doit être abattu dans certains délais (parfois records)… Même les pauses repas sont placées sous le signe de la célérité : en témoignent l’existence et la multiplication des ” Fast food ” en tous genres. Vite, vite, vite ! Nous n’avons pas le temps ! Et parfois, certains n’ont même pas le temps de s’attabler…
Or, le cerveau humain est conçu d’une telle façon qu’il nécessite un temps de recul afin d’assimiler les éléments qui jalonnent la journée. En d’autres termes, on peut défier le temps, mais pas défier les mois de la nature qui régissent notre organisme ! En ce sens qu’elle permet de passer en revue la journée à tête reposée, d’en faire le bilan et de prendre des résolutions pour l’avenir, la Hitbodedout est un excellent remède à la ” génération pas l’temps ”. Lors de la journée, les événements s’enchaînent et s’entrechoquent, à l’image d’un film qui défile en accéléré. Pendant la Hitbodedout, une sorte d’arrêt sur images est réalisé. Nous analysons les événements, nos réactions et modifions le tir en conséquence. Voilà de quoi assurer une évolution saine de soi. Car, à l’image d’une entreprise qui organise des réunions de bilan afin d’accroître sa performance, l’homme doit aussi faire le point afin de progresser. À défaut, ce dernier s’engouffre dans un train-train effréné sans recul et réalise certaines choses capitales après plusieurs années, lorsqu’il est parfois trop tard…
Ne passez pas à côté des choses, ralentissez, prenez le temps !

Extrait du cours du rav Avraham Ifrah du 28.7.20.

Les Contes de Rabbi Nahman: "La Princesse disparue" cours n°41 (28/07/20)