Les Contes de Rabbi Nahman: “La Princesse disparue” cours n°35 (16/07/20)

Description du cours:

Pour aller au cours directement cliquez-ici 07:27
Cher Rav, cela fait trois ans que j’habite à Ouman et que chaque jour, j’étudie et prie abondamment. Pourtant, chaque soir, je ne peux pas m’empêcher de fumer du cannabis et de boire de l’alcool ! Que faire ?
Tels étaient les propos de cet homme qui s’est adressé à moi avant le début de mon cours quotidien.
Sa difficulté réside dans le fait qu’il n’ait pas trouvé le visage, la facette, le pan de la Torah qui lui corresponde. En effet, lorsqu’on trouve le visage de la Torah qui nous touche, qui nous parle, qui est adapté à notre âme, celle-ci nous procure suffisamment de vitalité pour mener notre existence à bien car l’alcool, la drogue et toutes les addictions (nourriture, jeux…) émergent en conséquence d’un déficit vital. Ils ne sont que le reflet d’un manque et non de besoins en eux-mêmes.
Que conseiller à cet homme ?
Continuer !
Persévérer dans l’étude, surtout dans celle des Sipourey Maassiot (contes de Rabbi Na’hman). Être en route vers sa princesse disparue, être en route vers sa Torah, c’est se heurter à des contradictions internes et, malgré tout, faire preuve de détermination. Insister, insister et encore insister, voilà la clef pour avancer.
En réalité, toutes ces contradictions, ces sentiments de bipolarité, ne sont que des épreuves du ciel. Là-haut, on désire nous tester, vérifier que nous sommes prêts à une rédemption totale, aboutie, acceptée par le monde entier, celle du Machia’h. Ce que nous voulons, c’est trouver la princesse disparue lorsqu’elle est dans le château en or et en pierres précieuses, pas lorsqu’elle est chez le Lo Tov ! Plus nous persévérons, plus nous témoignons de la force de notre volonté et plus nous avons des chances de gagner. Après tout, qu’avons-nous hormis cette volonté ? Qu’avons-nous hormis une main devant et une main derrière ? Sommes-nous des pointures à l’image des Tsadikim d’antan ? Sûrement pas.
Alors mes amis, on fait tout ce qu’on peut et on ne lâche rien !
On prie, on accomplit des Mitsvot, on lit des Tikoun Haklali, on se lève à ‘Hatsot. Sinon, pourquoi êtes-vous là à m’écouter en ce moment ? Dites à n’importe qui que vous écoutez mes cours à 3h du matin, suite à ‘Hatsot, il vous prendra pour un fou. Pourquoi, cela n’existe pas des horaires normaux pour étudier ?
Allez les amis, le bout du tunnel arrive !
ABONNEZ-VOUS à notre chaîne YouTube, c’est GRATUIT et ça aide la diffusion de lumière dans le monde https://bit.ly/3gPa6jX

Pour tous nos services visitez notre SITE https://breslev.fr/

Retrouvez nous tous les jours en LIVE de 14h00 à 15h00 (France) et de 2h00à 3h00 la nuit (France) Sur FACEBOOK https://www.facebook.com/breslev.fr/?…
Sur YOUTUBE chaîne http://www.youtube.com/c/breslevifrah.