Les Contes de Rabbi Nahman: La Princesse disparue cours 44 (03/08/20)

Description du cours:

Et avant Matan Torah, il y avait quoi ?

26 générations (!!!) ont vécu dans notre bas et modeste monde avant que la Torah ne soit donnée. Et, parmi elles, de grandes figures de l’humanité ! Des Avraham, des Its’hak, des Yaakov, des Sarah, des Rivka, des Ra’hel ou encore des Léa…
Alors, sur quoi s’appuyaient ces pionniers du dieu unique, ces premiers adhérents à Hachem, ces premiers adeptes des valeurs de la Torah ?!

Rabbi Na’hman répond à cette question au travers d’une Michna des Pirkey Avot : “דרך ארץ קדמה לתורה”, signifiant “le savoir-vivre précèda la Torah”. En interprétant différemment les termes דרך ארץ, Rabenou délivre une explication originale. Ce qui précédait la Torah, c’est le chemin de la terre, sous-entendu de la terre d’Israël. Or, résider en Erets Israël, c’est avoir conscience que nous avons mérité d’un merveilleux cadeau. Rappelez-vous, Moché Rabenou, le premier de la classe, a échoué à l’examen d’entrée. Alors, qui sommes-nous pour prétendre être à Tel-Aviv ou à Jérusalem par le biais de nos mérites… Le chemin d’Erets Israël est ce que l’on appelle מתנת חינם, un cadeau gratuit ! Un cadeau que l’on reçoit alors que nous ne l’avons pas mérité. Jamais, au grand jamais, nous n’acquerirons la terre d’Israël. Il n’y a pas d’acquisition possible, tout simplement car la terre n’est pas à vendre !
Et puis, qui pourrait acheter une terre aussi spéciale, qui se repose tous les 7 ans ? Qui peut prétendre au titre ?
Cette approche doit nous accompagner tout au long de notre vie : tout ce qui est en notre possession est un cadeau gratuit ! Quant à ce qui nous manque, demandons-le en mendiant et non grâce à nos mérites !

Extrait du cours du rav Avraham Ifrah du 3.8.20.

Les Contes de Rabbi Nahman: La Princesse disparue cours 44 (03/08/20)