Le Tsadik, c’est l’alliance, c’est le regard objectif! (01/08/18)

Description du cours:

Chaque tsadik de son époque donne des conseils par rapport à ce qu’il entrevoit. C’est le côté ‘technique’ du tsadik, c’est la partie dévoilée de l’iceberg.

Mais il y a aussi la face supérieure du tsadik : sa lumière, sa présence.

Il est dit : ” Moshe Émet et Torato Emet” c’est-à-dire que l’attachement à Moshe est Émet, et qu’il mène à la connexion à Achem et au Émet.

Tikoun Aklali, Tikoun Hatsot, Idbodedout, ce sont des conseils pratiques qui ‘fonctionnent’.

Mais il y a un autre aspect, c’est l’attachement au tsadik. C’est une autre dimension. On s’attache au souffle du tsadik. Et à quoi cela sert ? Cela donne une grande vitalité dans tout. Il y a une présence. Ce que vous faites à une dimension, un relief, une ashgaha particulière.
Demandez à une personne si elle préfère ses parents ou leurs conseils. Évidemment qu’elle répondra ses parents ! Les conseils vont avec !

L’aspect de l’attachement au tsadik est fondamental. Et cet aspect a été quelque peu négligé. La notion de l’attachement au tsadik s’est erodée.

C’est comme si maintenant vous disiez à Moshe rabeinou : ”Merci pour la Torah, merci pour le déplacement, à bientôt “.

Attachez-vous au tsadik, attachez-vous à sa lumière, car sans la figure des tsadikim véritables, il est extrêmement difficile de réaliser une Avodat Achem complète. Attachez-vous au tsadik pour avoir une Torah connectée !