Le temps n’a de valeur que si on ne l’utilise pour le Bien! Torah 51 leçon 45 16-08-17

Description du cours:

QU’EST CE QU’ON EST VENUS FAIRE ICI ?

J’étais tranquillement dans le ventre de ma mère, il faisait 37 degrés, j’avais à manger en permanence, je nageais tranquille, personne ne m’embêtais, un ange venait m’apprendre la Torah tous les jours, on mangeait des chips, c’était les vacances ! et d’un seul coup, je me suis retrouvé ici. Personne ne m’a fait une visite guidée du monde pour m’apprendre comment il fonctionnait! Alors, qu’est ce que je suis venu faire ici ? L’ange m’a frappé sur les lèvres et ma mémoire s’est transformée en passoire…

Chacun court toute la journée. On court après la Parnassa, on court après ceci, on court après cela… «Il court il court le furet des bois jolis»…Heureusement qu’il va se retrouver dans les bois jolis… L’endroit idéal pour y faire Hitdbodedout.

Car il y a des éléments qui dépassent le temps.

Ce sont ces éléments auxquels il faut s’attacher. Les choses éphémères, autant en emporte le temps…

L’autre jour je faisais de la cardio. Je courais sur le tapis et il affichait 10km. Pourtant suis je allé quelque part ? J’ai fait du sur place. C’est comme si j’avais couru, mais ce qu’il reste au final c’est que j’ai fait du sport.

La vie c’est pareil.

C’est comme si j’avais été au travail. C’est comme si j’avais passé mes examens. C’est comme si j’avais été au restaurant. Ce qu’il reste, c’est la Emouna que j’ai mis à l’intérieur de ces moments. C’est le sport. Ai je commercé honnêtement ? Ai je fait preuve de patience dans les bouchons ? Etc…

Ces éléments temporels doivent être rattachés à l’ intemporel pour adopter une dimension éternelle. A défaut, autant en emporte le temps…

Donc le secret c’est se rattacher à ces moments éternels. Se marier, construire un foyer, prier, parler à Achem. Ce sont les éléments importants, car ils sont au dessus du temps.

Oui, on a des soucis qui nous distraient de tout cela. Rabbi Nathan a été menacé de mort, et pourtant son souci constant était de ne pas rater sa prière. Les gens qui parlent dans ton dos, les soucis, les blessures, ne t’en préoccupe pas. Focalise toi sur les repères à construire. Tu as une date de péremption, ton temps est compté ici bas, investis dans la valeur sûre. Investis dans l’éternité, investis dans l’intemporel. Même si tu es entre 4 murs au travail, ou à la maison en train de faire des lessives. Connecte ces efforts à l’éternité.

Sinon… autant en importe le temps !