Le monde a été créé imparfait et l’Homme doit le parfaire! (16/01/19)

Description du cours:

Comment faire les bons choix ? Comment opter pour les bonnes options lorsque nous faisons face à des dilemmes cornéliens ? A posteriori, comment avoir l’assurance de ne pas s’être trompés dans nos décisions ?

La vie n’est qu’une succession de carrefours. En effet, durant toute notre existence, nous ne faisons que faire des choix. Or, certains choix sont décisifs en terme de destinée. Comment ne pas commettre d’erreur dans nos prises de position ?
Le conseil suivant transformera littéralement votre existence. Essayer, c’est l’adopter…
Afin de procéder aux bons choix, demandez, à chaque début de journée, que celle-ci soit sous la providence d’Hachem : ” Hachem, que cette journée soit sous ta hachga’ha et que je puisse être attaché au tsadik. ”
Face au flou et aux incertitudes, la réponse est simple : s’en référer au patron, à l’image d’un employé qui ignorerait une démarche à suivre. S’en remettre entre les mains d’Hachem ne consiste pas à une manœuvre passive, au contraire. Il s’agit de clamer haut et fort ”Hachem, j’ignore le vrai du faux. La seule chose dont j’ai la certitude, c’est d’être assoiffé de vérité. Je m’en réfère à toi et ai l’intime conviction que tu me guideras vers l’option adaptée pour moi à cet instant présent.”
Dès lors que nous avons fait un ‘appel à l’aiguillage’, nous pouvons avoir la certitude qu’il ne nous sera jamais reproché d’avoir réalisé le mauvais choix.
À défaut de s’en référer à Hachem, le risque d’erreurs est considérable. Pire, l’erreur ne peut s’avérer que des décennies plus tard ! C’est parfois uniquement en arrivant à destination qu’on se rend compte qu’on a pris le mauvais train…
Priez, attachez-vous à Hachem, attachez-vous au tsadik, attachez vos ceintures et décollez !