Le mauvais œil (23/10/18)

Description du cours:

Le mauvais œil, parlons-en !

Le mauvais œil, c’est enfermer un individu dans une facette.
Le mauvais œil revient à figer l’image d’une personne à un moment donné et croire qu’elle est ainsi depuis toujours et qu’elle le demeurera. À l’image d’un paparazzi qui photographierait une personne à un moment donné afin de salir son image.
Le mauvais œil, c’est porter un regard limité sur une personne ou sur soi-même.
En d’autres termes, catégoriser, étiquetter, c’est mettre le mauvais œil. Pour quelle raison ? Car catégoriser, c’est condamner.
Ne sont-elles pas nombreuses les histoires de personnes ayant réussi alors qu’elles venaient de milieux non procopices ?
Le rav Besançon racontait à ce sujet que le serpent peut capturer les oiseaux par le regard. Pourtant, un oiseau est capable de voler ! Comment se laisser capturer sans aucun contact physique !
Le regard, voilà ce qui paralyse.

Beaucoup de choses paralysent l’individu. Pourtant à y réfléchir, ce ne sont que des yeux. De simples yeux.

N’oubliez jamais que vous êtes une créature d’Achem. Et dans cet état, comment se sentir esclave du regard d’autrui ?

A contrario, il existe l’œil positif. Ces bonnes personnes, qui vous encourage, qui vous portent, qui vous disent sans arrêt que vous êtes capables et brillants.

Portez un regard positif sur vous-mêmes. Même si vous êtes faibles. C’est une réalité : nous sommes faibles ! Ne vous laissez pas récupérer par le yetser ara. Portez sur vous un regard positif et croyez en vous !