Le cœur prépare la vue de l’œil (25/03/19)

Description du cours:

Pourquoi certains demeurent éloignés de la Torah ? À défaut, pourquoi ressentons-nous des périodes de baisses de régime ?

Les Mitsvot et les règles de la Hala’ha sont des cadres généraux. Au niveau anatomique, elles représentent le corps de l’individu. Prenons l’exemple d’une Soucca. Celle-ci respecte certaines mesures et n’est construite qu’à un certain moment de l’année. Il s’agit d’un corps de Mitsva.

La parole est, quant à elle, la touche personnelle que nous apportons à notre service divin. Si les mitsvot représentent le corps, la parole correspond à l’âme qui l’habite. À ce titre, citons le fameux verset : “נפשי יצאה בדברו”, signifiant ” mon âme est sortie en parlant ”.

Parler, c’est faire vivre l’âme. C’est extraire cette touche personnelle, c’est extraire notre créativité dans le service divin.

Telle est la raison pour laquelle certains d’entre nous abandonnent le service divin. Ils n’y voient que des successions d’injonctions et ordres en tous genres. Si seulement ils savaient qu’il ne s’agissait que d’un cadre général et que leur touche personnelle était plus que bienvenue !

Parlez à Hachem, faites vibrer l’étincelle qui est en vous !

Trouvez votre lien personnel avec la Torah !

Faites à VOTRE sauce, tout en restant dans le cadre !