Le chant de la connaissance. (07/04/19)

Description du cours:

Comment transmettre un message à autrui ? Comment se faire entendre ?

La règle d’or, afin de véhiculer un enseignement ou une idée à autrui, est l’amour que l’on porte à son interlocuteur, ainsi que l’attachement aux Tsadikim Amitiim et à Hachem. Une fois que ces ingrédients sont réunis, tout passe, les vannes sont ouvertes !
Pour quelle raison ? Parce que les mots prononcés par une personne qui s’attache à Hachem et aux Tsadikim sont animés par le souffle divin. Résultat ? Ils pénètrent le cœur, à l’image d’une mélodie qui nous envoûte… Ainsi, lorsque vous vous adressez à votre interlocuteur, vous vous illustrez comme un charmeur de serpent. Celui-ci commence à s’émouvoir et à se mouvoir : son attitude change, sans qu’il ne le comprenne.
C’est la raison pour laquelle nous aimons dire qu’a Breslev,  » j’écoute, ma vie change  ». Il suffit d’écouter et les changements sont là…
De nos jours, en allant sur le terrain de la moralisation et du raisonnement, nous obtenons l’effet inverse de l’effet désiré. Tel est le secret de notre génération : ne pas aller sur le terrain de la logique, mais charger nos mots de flux divin. La vitalité ne se crée pas par les raisonnements, elle se crée par la connexion !
Les 24.000 élèves de Rabbi Akiva ne sont-ils pas décédés par manque de considération et d’affection entre eux ?
L’amour est le prélude essentiel !

Fermer le menu
×
×

Panier

Merci de soutenir pour

les fêtes de Souccot