Le but est d’être joyeux (23/03/20)

Description du cours:

Tu courrais après l’école, le travail, les courses, bref, la vie, et tu ne savais plus trop pourquoi. Tu n’avais le temps de rien car, après ta rude journée, chaque soir était synonyme ”d’affalement” sur le canapé, pour te déconnecter. Tu n’avais plus le temps de réfléchir à tes (vrais) projets, à tes proches, bref, à toi.
Et soudainement, le confinement arriva. Au début, tu t’es senti étouffé, emprisonné, mais en réalité, Hachem voulait te libérer en te faisant passer un message : “Tu courrais après les choses que tu croyais essentielles. Maintenant, je te montre que tu peux vivre sans ces choses et que tu peux prendre du temps pour toi, voire même réévaluer tes buts ! ”

Mes amis, c’est cela, le vrai nettoyage de printemps.

Ce n’est ni nettoyer les fenêtres ou les miettes de pain entre deux pages de livre, mais respirer l’air dénué de pollution, entendre les oiseaux qui chantent puisque les bruits se font plus rares, et écouter une mélodie à laquelle on n’avait plus vraiment prêté l’oreille : celle de l’âme.

Notre génération vit un phénomène mondial et inédit : la rééducation de l’être humain. Durant des siècles, tu as été dénaturé par ta soif d’argent, par ta recherche de la beauté ou autre but. Il est temps de te libérer de cet esclavage de la matière.

Le’h Le’ha ! Va vers toi ! Va vers ton toi intérieur ! Juif ou non juif, peu importe. La couronne doit être rétablie à l’échelle mondiale…

Et surtout, ne perds pas de vue une chose : la joie. Rabbi Na’hman le disait : le conseil en or, c’est celui de toujours demeurer dans la joie. C’est un ” conseil ancien novateur ”, c’est-à-dire qu’il a toujours été là, mais que personne ne l’avait remarqué…