le bon oeil est la porte vers le progrès. (30/06/2019)

Description du cours:

Rabbi Chimon Bar Yohay passa une dizaine d’années de son existence à étudier la Torah dans une grotte, aux côtés de son fils. Durant ces longues années, Rabbi Chimon Bar Yohay acquit un niveau de sainteté si élevé qu’il parvint à révéler le Zohar, c’est-à-dire le Sod de la Torah. Quelle grandeur !
À sa sortie de la grotte, Rabbi Chimon Bar Yohay aperçut un homme qui était affairé. Le Tsadik s’indigna : comment un homme peut-il se consacrer à un autre ouvrage que l’étude de la Torah ? À cette réflexion, Hachem lui ordonna de retourner dans la grotte afin de travailler son indulgence.

La connaissance en Torah doit être viable. Si la vérité que nous acquérons devient une arme afin de faire des remontrances à notre prochain, il y a un problème. La lumière est censée éclairer et non aveugler. Une vérité parfaite qui exclut, quel est son intérêt ?

Extrait du cours du rav Avraham Ifrah du 30.6.19.