L’artiste veut vivre au dessus du temps, le système le rend agent du temps! (07-08-17)

Description du cours:

07-08-017 Le temps n’est pas une entité propre. Il tire sa source au dessus du temps. N’importe quel élément du temps provient d’au dessus du temps. Perdu? Nous aussi. Cette notion n’est pas compréhensible par le cerveau humain, car elle est contradictoire. Par contre, nous sommes à même de comprendre que que des choses nous échappent et nous devons accepter cela.

Au dessus du temps, il y a une forme de liberté. Certaines personnes sont dotées d’une faculté à sentir cela. Ces personnes sont les artistes. Ouman a les mêmes lettres que Ouman, signifiant artiste en hébreu. Coïncidence ? Sûrement pas.
Un artiste est une personne dotée d’une sensibilité, d’un petit “truc” spécial, d’une brèche dans le temps, permettant de déceler la faille du système temps, la faille du système de l’argent, de la popularité, du rouge de edom. Un artiste pense à l’impensable et sort du système. La musique est le meilleur exemple, car la musique libère l’individu.

Le système sait pertinemment que les artistes représentent un danger pour le système. Un chanteur qui ferait ne brèche dans le système temps? Qu’est ce qu’on lui chante là! Le temps c’est de l’argent !
Le système accapare donc l’artiste afin qu’il profite au système : l’artiste doit alors produire tant d’albums par an, quitte à être obligé de se droguer, même après sa mort des chansons à titre posthume sont mises en vente afin de récolter le maximum d’argent. L’artiste est suivi de près par la presse, il ne peut plus aller et venir comme il le souhaite, il doit être en forme, il doit être beau etc. L’artiste naît et meurt noué à sa maison de production. Il est mort-né pour la monnaie !
Le système sait que pour se maintenir dans le temps, il doit permettre aux individus de s’évader de temps à autre au dessus du temps, cela leur donnera l’illusion de la liberté, et pourra rapporter plus de profit. Ton patron te permet de partir en vacances parce qu’il sait que tu seras plus productif après. Tes loisirs rapportent des entrées d’argent conséquentes au système. Etc etc…

Le but est de jeter des miettes de moments au dessus du temps pour mieux engouffrer la population dans le temps… Tout cela en récoltant le blé.

De temps en temps les personnes se réveillent, se posent des questions, réfléchissent, l’âme lance de timides appels afin d’aboutir à une prise de conscience au milieu de ce chaos social. Timides car l’âme est écrasée et ne parvient pas toujours à se libérer de ces limites imposées par le système.

Que faire ? Sortir du temps? Non ! Toute personne qui vit dans le temps à l’excès (recherche de l’argent à outrance) chute dans le système. Toute personne qui se détache du temps à l’excès chute aussi dans le système.

Le but est de trouver le point de connexion donnant accès au dessus du temps. Le but est de faire éclore le bien qui est en moi de façon mesurée. Le but est de trouver le dosage équilibré, à l’image d’un grand chef étoilé qui pèse ses ingrédients au gramme près afin de parvenir à un met raffiné.
La clef : ne pas jouer au demeuré dans le temps, mais demeurer dans le temps avec une fenêtre vers l’intemporel.