Se suffire de ce dont on a besoin (12/05/19)

Description du cours:

Rabbi Nahman n’est pas un juste parmi tant d’autres justes de ce monde. Il s’agit d’un Tsadik Yessod Olam, d’un juste assimilable à un pilier du monde.
On ne lit pas les écrits de Rabbi Nahman parce que  » c’est intéressant  » ou parce que  » c’est beau  », même si tel est le cas en pratique.
La sagesse des justes véritables est telle qu’elle n’est pas informative, ni illustratrice. Elle est puissante, transcendante, profondément vraie et authentique.
Avant d’étudier la sagesse de Rabbi Nahman, il est nécessaire de prendre conscience de l’immensité du degré spirituel du Tsadik et de placer son entière confiance en lui, afin que le Tsadik puisse nous abreuver de sa sagesse. Plus la foi dans le Tsadik est élevée, plus son impact sur nos vies s’en fait sentir. Tout n’est qu’une question de connexion au Tsadik.
Un jour, un homme soupira à Rabbi Nathan en lui disant :  » Quelle chance d’avoir pu connaître Rabbi Na’hman  ». Mais Rabbi Na’hman est plus vivant que jamais ! C’est la raison pour laquelle Rabbi Na’hman est décédé si jeune : car son esprit dépassait les limites imposées par son corps et il se devait de les quitter. De ce fait, en outrepassant son enveloppe corporelle, sa présence après sa mort est encore plus prononcée et tangible !

Parlez au Tsadik et attachez-vous a lui !

Extrait du cours du rav Avraham Ifrah du 12.5.19.
Pour la refoua chelema de tous les malades.

Fermer le menu
×
×

Panier

Merci de soutenir pour

les fêtes de Souccot