La recherche de la vérité répare tout! (18/10/17)

Description du cours:

Rabbi Nahman enseigne : «Achem voit, observe et surveille»

Ce passage nous enseigne les 3 dimensions dans lesquelles Achem intervient et veille sur chaque individu.

1. Achem veille de façon générale : sur son peuple dans sa globalité.
2. Achem veille aussi de façon particulière : sur chaque membre du peuple, à titre individuel.
3. Achem veille de façon détaillée : Achem veille a chaque détail de la vie de chacun. Exemple : une personne va au supermarché pour acheter un aliment et revient avec tout sauf cet aliment !

Il est enseigné par la suite : « Achem veille en fonction de l’endroit, de l’heure, du sujet». C’est une sorte de veille sous 3 dimensions.

En pratique, cela signifie : lorsque je change de travail, de ville, etc. C’est «drivé» par Achem. Pour quelle raison ces changements ? Afin de trouver un point de contact avec Achem.

Avant la faute d’Adam, Achem s’adressait à l’homme directement. Après la faute, Adam a changé le mode de communication. Désormais, le point de contact est par le travail, est ailleurs. Il est dans la recherche de la Parnassa. D’où le sait on ? Par la «malédiction» : tu mangeras ton pain par la sueur de ton front.

Ce n’est pas qu’on doit travailler et qu’on ne peut plus se connecter à Achem, c’est qu’on doit travailler pour le «contacter». Achem ne me parle plus directement, il me parle au travers de personnes qui s’adresse à moi, au travers de personnes autour de moi. Il me met en situation de libre arbitre afin que je confirme mon attachement à lui. Une proposition malhonnête par un collègue ? Je choisis Achem, j’ai tout gagné. Une possibilité d’être malhonnête déjouée ? J’ai choisi Achem, j’ai pris contact avec lui.

On ne travaille pas pour la Parnassa. On travaille car on cherche une connexion à Achem. Si le travail en lui même était une malédiction il n’y aurait pas eu de travail au sein du temple, ou du tabernacle. Croire que travailler est bitoul torah est une erreur. Travailler est une Mitsva, une recherche d’Achem.
Et c’est valable pour chaque chose de la vie : tout est un décor pour exercer notre libre arbitre et se rapprocher d Achem. Mes amis, ma famille, mon travail, mes passions, mes rencontres… Tout est fait pour révéler Achem à nous et le révéler au monde.

COURS AUDIO
La version audio n’est pas disponible pour le moment