La profondeur d’une action dépend de son degré de connexion! (14/05/18)

Description du cours:

Comment parvenir à la tolérance ?

Prenons un exemple concret. Une personne se tient devant moi, me tient des paroles presque blessantes. Comment suis-je censé faire face à une telle situation ?

Le fait que je sache que cette situation est voulue par Achem, le fait que je sache qu’Achem se tient derrière cette personne, cela me permet d’accéder à la tolérance.

Illustrons ce propos par la parabole suivante. Lorsqu’un enfant s’agite, nous essayons de déceler s’il a un besoin de quelconque. Peut-être a t-il besoin de dormir ? Peut-être a-t-il besoin de manger ? Lorsqu’un enfant s’agite, nous cherchons la cause de son comportement. Nous ne nous en tenons pas à l’aspect extérieur de son comportement. Nous savons qu’il y a quelque chose ‘derrière’.

Il en est de même avec la façon d’Achem de diriger le monde. Nous savons que les personnes que nous rencontrons sont des envoyées d’Achem, que la réalité est pensée et calculée.

En intégrant l’idée que tout est voulu, pensé, lié à l’infini, nous devenons capables de prier. C’est ce que rabbi Na’hman appelle la grandeur d’esprit, la conscience élargie. En priant, nous ramenons les choses à Achem, nous connectons tous les éléments à E’had.