La plus grande connaissance provient de la conscience de sa propre ignorance! (08/08/19)

Description du cours:

Rabbi Nahman est un Tsadik Yesod Olam, un Tsadik sur lequel le monde entier repose. Rien que ça… Dès lors, il semble logique que dès sa naissance, sa voie était toute tracée.

Pourtant, il n’en est rien.

Rabbi Nahman ne comprenait pas la Michna. Il pleurait durant des heures afin d’en comprendre le sens ! Alors qu’il n’était qu’un petit enfant, celui-ci se levait la nuit en cachette et bravait les dangers et la neige d’Ukraine afin de faire hitbodedout ! Il revenait au petit matin afin de ne pas être aperçu, transi par le froid, mais heureux de faire la volonté de son créateur. Il est même raconté qu’un jour, au petit matin, quelqu’un aperçut ses peot mouillées et le réprimanda d’avoir lavé ses cheveux par un tel froid.

En d’autres termes, rabbi Na’hman était un génie en potentiel, mais les efforts qu’il dût fournir pour faire germer son potentiel sont légions. Rabbi Nahman n’est pas né génie ”sur un plateau”, il l’est devenu.

A l’image de Rabbenou qui avait toutes les raisons de désespérer et qui fit preuve de persévérance jusqu’à devenir un Tsadik Yesod Olam, vous êtes capables de tout, pourvu que vous y mettiez de la prière et de la persévérance. N’écoutez jamais les paroles décourageantes. Le dernier d’une course est toujours devant celui qui est resté les bras croisés. Qui ne se plante pas ne pousse jamais ! Plantez-vous aux deux sens du terme : physiquement, plantez votre graine et métaphorique ment, s’il faut passer par des erreurs, commettez-les ! Mais ne renoncez pas à l’appel de votre âme. Par exemple, si vous sentez que vous êtes prêts à ouvrir votre business, ouvrez-le. Priez, croyez en vous et priez encore !