La médisance fausse la vue de l’homme (22/10/19)

Description du cours:

Rendez-vous chez l’ophtalmo !

Rabbi Na’hman explique que dès lors qu’un individu énonce des paroles de médisance (Lachon Hara), ces dernières faussent sa vision des choses. Conséquence : celui-ci commet des choix erronés.
En pratique, cela signifie qu’un juif respectueux de Torah et mitsvot peut littéralement se tromper de choix… du fait de propos médisants !
La vie n’est qu’une succession de carrefours, nous sommes amenés à faire des choix en permanence, de notre choix de conjoint pour la vie à notre parfum de crème glacée ! Certains choix sont cruciaux, pourquoi prendre des risques ?
Rabbi Na’hman avait affirmé : ” J’ai pitié de deux catégories de personnes. Celles qui ne me connaissent pas, et celles qui me connaissent et qui n’appliquent pas mes conseils ”. À nous d’écouter le conseil, c’est la garantie de ne pas ”passer à côté”!