La joie ouvre l’accès à l’infini (14/04/20)

Description du cours:

La prière est à la fois l’un des composants les plus basiques du service divin mais à la fois l’une des choses les plus puissantes et fascinantes.

En effet, la Gmara rapporte que la prière fait partie des choses les plus élevées de ce monde, דברים העומדים ברומו של עולם.

C’est sans doute la raison pour laquelle notre entendement humain ne parvient pas à déceler le fonctionnement de la prière. Il s’agit d’un monde merveilleux mais inconnu. Il ne s’agit pas d’un acte que l’on ferait tout en sachant qu’il comporterait telle ou telle conséquence. ” Je fais ça, j’obtiens ça ” n’est pas de mise avec la prière.

Pourtant, depuis la nuit des temps, la prière a démontré son efficacité.
En effet, aucune parole de prière ne demeure vaine. Aucune. Chaque parole a un impact sur la réalité. Parfois, cela est tangible et de façon immédiate. Parfois, cela ne l’est pas, et pourtant les effets sont bel et bien présents dans l’immédiat. D’autres fois, les effets sont visibles, mais au long terme. Dans tous les cas, les prières sont efficaces.

Si seulement nous prenions conscience de la portée de nos prières, nous ne ferions que nous adonner à cette pratique, créant ainsi des récipients par centaines et par milliers pour recevoir de l’abondance divine !

Que faire si nous ne parvenons pas à prier ?

Prier pour qu’Hachem nous ouvre notre bouche et notre cœur ! ” Hachem, je t’en prie, aide-moi à prier ! ” C’est d’ailleurs ce que nous disons au début de la Amida : “Hachem, ouvre mes lèvres, que ma bouche puisse t’adresser des louanges !”