La pudeur révèle la beauté (11/02/19)

Description du cours:

As-tu regardé le ciel…ou les gratte-ciel ? 😉

Le monde de la journée est associé au monde du fonctionnement. Comme son nom l’indique, y pénétrer implique le contact incontournable avec des éléments fonctionnels. La recherche du profit financier, la nourriture, sont des exemples d’éléments fonctionnels de ce monde.
Or, dès lors que nous entrons dans cette dimension fonctionnelle de l’univers, la pente est glissante… Il est en effet aisé de vaciller  »du côté obscur » de ce système fonctionnel et de l’appréhender comme une finalité plutôt qu’un moyen.
 »Vite, où sont mes clefs de voiture ? Ah, les voici. Ai-je bien éteint la lumière ? En route pour le travail ! Mince, ce dossier doit impérativement être traité aujourd’hui ! Quelle angoisse, je ne vais jamais y arriver ! Allez, un gâteau pour calmer mes nerfs ! »
Afin de ne pas vivre dans un monde fonctionnel à outrance, au milieu des angoisses et de la poursuite excessive de l’argent, nous devons établir un dialogue avec Hachem, afin que le lien entre la dimension matérielle et spirituelle ne s’érode pas. Prions pour ne pas devenir de simples fonctionnaires de ce monde.
C’est la raison pour laquelle les hommes sont astreints à la Mitsva du port des Tsitsiot : afin de garder à l’esprit l’existence des mitsvot et de ne pas sombrer dans les écueils de l’aspect fonctionnel de ce monde. Rabeinou nous enseigne que ces écueils sont associés à la klipa (écorce) de Pharaon.
Regarde le ciel et pas uniquement les gratte-ciel !

Fermer le menu
×
×

Panier